Trois questions à Clotilde Bonnemason de Romeurop

mercredi 16 mai 2018

➤ école émancipée : D’où vient le CNDH Romeurope et sur quelles spécificités repose son action ? Clotilde Bonnemason : Le Collectif National Droits de l’Homme Romeurope s’est créé en 2000 à l’issue d’une recherche-action à l’initiative de Médecins du monde sur l’accès à la santé des Roms en Europe. Le Collectif réunit à ce jour 45 associations et collectifs locaux en France qui ont pour objet le soutien et la défense des personnes en situation de précarité vivant dans des situations d’habitat très dégradé (...)

Articles les plus récents

vendredi 18 mai 2018
par  ÉÉ-Groupes Départementaux

Bulletin n°118 du GD 76-27 Mai 2018 (Académie de Rouen)

Cliquez ici pour télécharger le bulletin
- Édito : 22 et 26 mai : Macron veut « aller jusqu’au bout », arrêtons-le !
- Parcoursup et Universités : l’heure des choix approche !
- Le système éducatif mis en marché
- L’inclusion à marche forcée : ULIS, UPEA, IME, même danger, même combat !

mercredi 16 mai 2018
par  ÉÉ Revue

Mineur-es isolé-es étranger-es : soupçon à tous les étages

Dans notre pays, les mineur-es privé-es pour une raison ou une autre de soutien familial doivent être pris-es en charge par les départements (dont dépend l’Aide Sociale à l’Enfance), après une décision judiciaire (du parquet ou du juge) les concernant. Or, celles et ceux-ci ont généralement beaucoup de (...)
mercredi 16 mai 2018
par  ÉÉ Revue

Interview Cédric Herrou

Devenu le symbole de l’aide et de la défense des migrant-es de la vallée de la Roya, à la frontière franco-italienne, l’agriculteur Cédric Herrou, 37 ans, est fréquemment interpelé et poursuivi pour l’aide qu’il apporte, avec d’autres, aux migrant-es arrivant en France par la vallée. ➤ Que penses-tu du (...)
mercredi 16 mai 2018
par  ÉÉ Revue

Les solidarités sur le terrain

Face à une politique migratoire hostile aux exilé-es, et qui se durcit encore avec la loi « asile et immigration », les initiatives citoyennes locales et nationales de soutien se développent. La politique migratoire à l’oeuvre ne respecte ni les droits universels fondamentaux, ni la loi française. Le (...)
mercredi 16 mai 2018
par  ÉÉ Revue

France forteresse

L’action et les orientations de Macron et de son gouvernement depuis un an amplifient les attaques contre les migrant-es sur tous les aspects de leur insertion et de leurs droits : contrôles, rétentions, expulsions, recul programmé du droit d’asile et au séjour. Depuis un an, les expulsions de (...)
mercredi 16 mai 2018
par  ÉÉ Revue

Dossier : Accueillons les migrant-es

« Ne pas accueillir, même pour de bonnes raisons, celui qui vient, qui passe, qui souffre et qui appelle, est un acte criminel » Patrick Chamoiseau « Humanité et fermeté » qu’ils disent, toute honte bue ! Ce gouvernement inscrit ses pas, sa communication mensongère dans ceux des précédents : (...)
mardi 24 avril 2018
par  ÉÉ Revue

Parcourssup : simple information ou tri social ?

Sous prétexte d’une meilleure information des lycéen-nes sur les filières de l’enseignement supérieur, et de « redonner du pouvoir de décision à chaque étudiant », la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche a imposé mi-janvier, avant même que la loi « Orientation et Réussite des Etudiants » (...)
lundi 23 avril 2018
par  ÉÉ-SNES

Intervention Marc Rollin - th. 3 Catalogne

Depuis la tenue du référendum d’autodétermination du 1er octobre, la répression n’a cessé de s’amplifier en Catalogne. De nombreuses protestations citoyennes contre ses inculpations ont eu lieu sur l’ensemble du territoire. Mais, avec l’arrestation du président de la Catalogne en exil, les manifestations (...)
lundi 23 avril 2018
par  ÉÉ-SNES

Intervention Damien BESNARD - th. 2 Précarité

Les récentes annonces du gouvernement pour la fonction publique n’augurent rien de positif pour les précaires dans l’Éducation (au nombre de 55 000 environ) : augmentation du nombre de contractuel-les, développement de la rémunération au mérite, mise en place d’un « plan de départs volontaires »… Ces (...)
lundi 16 avril 2018
par  ÉÉ-SNES

Intervention Nolwenn PONTOIZEAU - th. 2 Classe exceptionnelle

Camarades, je suis exceptionnelle, vous êtes tous et toutes exceptionnel.les Vous et moi « méritons » donc d’accéder à la classe exceptionnelle. Je ne veux appartenir ni au vivier 1, ni au vivier 2, ni aux 20%, ni aux 80%. 100% d’entre nous doivent, avant leur départ en retraite, accéder à la hors (...)

Navigation par Thèmes

Sites favoris


3 sites référencés au total