Intervention de Julie Schmitt (BN, Nancy-Metz) sur le numérique et son impact écologique

mercredi 26 juin 2019  |  par  ÉÉ-SNES  | 

Intervention écologie/tout numérique CAN 25 et 26 juin 2019

De plus en plus d’établissements se dotent de livres numériques, voire dotent les élèves de tablettes ou d’ordinateurs portables tout en supprimant les manuels papiers. Ce tout numérique a un coût carbone. En effet la fabrication d’un ordinateur est au moins 100 fois plus émettrice de CO2 que la fabrication d’un livre papier. Et l’utilisation des outils numériques a elle aussi un coût carbone. Ex : la Région Grand Est va doter les élèves de quasiment tous les lycées de la région d’ordinateur portable à la rentrée 2019, et ce sont donc 350000 ordinateurs portables à recharger tous les jours. Ce tout numérique a aussi un coût environnemental, notamment quand il s’agit de l’extraction des métaux précieux qui sont utilisés pour la fabrication des ordinateurs et des tablettes, et donc des conséquences sur les écosystèmes (rivières contaminées par les rejets, pluies acides). De plus, le recyclage, la gestion des déchets (notamment des batteries) a aussi des conséquences environnementales puisque les substances chimiques comme l’arsenic ou le mercure doivent être traitées spécifiquement. Donc les problèmes écologiques liés au développement des outils numériques doivent préoccuper le SNES. Pour conclure, plus généralement sur la question de l’écologie, il nous semble que le SNES doit produire du matériel spécifique sur ce thème et que les S3 doivent se doter d’un référent sur cette question afin de coordonner les actions et les informations concernant l’écologie dans les académies.


Navigation par Thèmes

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur