Intervention dans le débat sur les élections professionnelles.

samedi 22 septembre 2018  |  par  ÉÉ-SNES  | 

Le débat sur le nombre de mails est un débat, certes, mais comme nous ne pouvons pas être absents, pour ne pas laisser le champ qu’à l’UNSA, la CFDT et FO, nous n’avons pas le choix donc, j’ai envie de dire, que le débat est tranché.

Il me semble aussi que l’institut de recherche de la FSU nous avait dit combien nous devions mieux communiquer et nous ne pouvons pas communiquer mieux, en communiquant moins ou pas.

Concernant les sujets, celui sur l’autorité des enseignant-e-s ou la gestion de classe, pourquoi pas, mais encore faut-il savoir ce que l’on met derrière car il ne faudrait pas qu’on fasse le jeu des réac. Comme on parle de l’autorité, la question de la hiérarchie et de l’autorité des chefs et des IPR intéresserait probablement la profession aussi.

Enfin, nous redisons l’importance de la question de la démocratisation scolaire qui est, certes, clivante avec d’autres organisations syndicales. Mais, dans le cadre d’une élection ne faut-il pas l’être de temps en temps, surtout pour s’opposer aux réformes du Ministère qui sont toutes sauf démocratisantes.

Marc Rollin (bureau national).


Navigation par Thèmes

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur