N°27. Janvier-Février 2011


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 3 avril 2011
par  ÉÉ Revue

« L’Éducation européenne sous la coupe des marchés »

L’APED(1) organisait, le samedi 13 novembre à Bruxelles, un colloque international(2) sur les orientations européennes en matière de politique éducative et leur impact sur nos sociétés. L’EE y était représentée. Le sujet était déjà sans équivoque, les intervenants en ont fait la démonstration : L’Education européenne est bien sous la coupe des marchés !

dimanche 3 avril 2011
par  ÉÉ Revue

Compétences, outil pédagogique ?

Nico Hirtt,
un des membres fondateurs de l’Appel pour une école démocratique (APED), qui suit l’évolution de l’APC en Belgique et au niveau international depuis de nombreuses années, a bien voulu répondre à nos interrogations sur l’APC.

dimanche 3 avril 2011
par  ÉÉ Revue

Les pièges de la concurrence…

Sylvain Broccolichi est sociologue, maître de conférences à l’université d’Artois et chercheur au laboratoire RECIFES (Recherches en Éducation Compétences Interactions Formations Éthique Savoirs). Il est co-auteur de l’ouvrage Ecole : les pièges de la concurrence, comprendre le déclin de l’école française paru en septembre 2010 aux éditions La Découverte.

dimanche 3 avril 2011
par  ÉÉ Revue

Venezuela. Révolution bolivarienne : le quio-proquo permanent

Après onze ans de révolution bolivarienne, les premiers bilans s’imposent, et force est de constater qu’ils sont contrastés. L’une des raisons de cette analyse en demi-teinte est sans aucun doute le manque de clarté théorique qui fait du « laboratoire du socialisme du XXIe siècle » un fourre-tout idéologique.

dimanche 3 avril 2011
par  ÉÉ Revue

La Côte d’ivoire dans la tourmente

Après huit années de crise politico-militaire, les Ivoiriens ont voté pour élire leur président. Croyant, comme on le leur a servi depuis trois ans, que cette élection allait clore la crise, ils ont voté en masse. Mais le processus a déraillé. D’un côté, le président de la Commission Électorale Indépendante (CEI) a annoncé la victoire d’Alassane Ouattara.
De l’autre, le Conseil Constitutionnel a proclamé le président sortant, Laurent Gbagbo, vainqueur. Nous avons demandé à Rafik Houra militant de l’association Survie(1) d’éclairer la crise ivoirienne.