En lutte


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 14 janvier 2019
par  École Émancipée

Mouvement des Gilets jaunes : contribution de l’École Émancipée

Le mouvement des Gilets Jaunes marque la séquence sociale et politique. Totalement inattendu, il a déstabilisé le pouvoir et redonné de la crédibilité à l’action collective : mobilisations déterminées (récurrence des actions, occupations de ronds-points 24h/24h pendant plusieurs jours…), soutien populaire (...)

lundi 10 décembre 2018
par  École Émancipée

Mettre fin aux injustices

Du mouvement des gilets jaunes, qui depuis plus de trois semaines occupe les rond-points et en est aujourd’hui à sa quatrième journée de manifestations, à la mobilisation des lycéen-nes et des étudiant-es, de la lutte des femmes à celle du collectif Rosa Parks contre le racisme et pour la justice (...)

mardi 27 novembre 2018
par  École Émancipée

Université d’été des mouvements sociaux grenoble, août 2018

Faire du commun pour construire un autre monde
À l’heure où le mouvement social est à la peine, où le syndicalisme ne parvient pas à relancer une mobilisation de masse, alors que le gouvernement table sur le découragement des citoyen-nes face à une politique libérale violente qui les écrase, cette (...)

jeudi 22 novembre 2018
par  École Émancipée

Alerte sur la formation des enseignant-es : mobilisation dans les ESPE !

Après la réforme de la masterisation, les changements de position du concours et l’alourdissement du stage sous Sarkozy, le re-changement du concours sous Hollande, ce sont maintenant Blanquer et Vidal qui préparent une énième réforme de la formation, aggravant encore les conditions de (...)

mardi 2 octobre 2018
par  École Émancipée

Face à Macron président des riches, le 9 octobre et après, engageons la riposte

Oui. Macron est le président des riches. Il s’emploie à le démontrer depuis sa prise de fonction. Chacun des choix qu’il opère a pour but de satisfaire l’entreprise mortifère de captation des richesses par ceux qui ont déjà le plus. Et ce contre les peuples. Contre le salariat. Contre les solidarités. (...)