Droits et libertés


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 11 mars 2019
par  École Émancipée

Encore une réforme de l’ordonnance de 1945 !

C’est en novembre dernier, au cours de débats parlementaires concernant le projet de loi justice, que la ministre de la Justice a fait voter un amendement d’habilitation pour réformer l’ordonnance du 2 février par voie d’ordonnance. Cet amendement prend le parti dans son contenu, de vouloir juger plus (...)

mercredi 7 novembre 2018
par  École Émancipée

Au service des mineur-es isolé-es étranger-es

Alors que les obstacles à la scolarisation des mineur-es isolé-es étranger-es (MIE) augmentent dans plusieurs départements, une association spécialisée dans l’accompagnement des MIE dans l’Hérault s’est vue contrainte de cesser ses activités à la rentrée. Retour sur plus de quinze ans au service de (...)

samedi 20 octobre 2018
par  École Émancipée

Une vraie alternative à l’enfermement des enfants : la liberté ! »

Le nombre d’adolescent-es empri-onné·es dans le cadre de la détention provisoire n’a jamais atteint le niveau d’aujourd’hui et il marque une évolution historique.
La banalisation de l’enfermement depuis plusieurs années et l’annonce de la création de vingt nouveaux centres éducatifs fermés pour compléter (...)

vendredi 16 juin 2017

Décryptage du programme Macron volet « Tout ce qui n’est pas éduc » # 2

Suite de notre feuilleton de décryptage et de déconstruction du programme Macron avec le second épisode du volet sur tout ce qui n’est pas éducation.
Le volet économique du projet ultra-libéral de Macron était, de loin, celui dont la campagne et les médias se sont le plus fait l’écho. Néanmoins, en (...)

mercredi 23 mars 2016
par  ÉÉ Revue

France, « patrie des droits de l’Homme », mais pas des réfugié-es !

Il y a peu encore, la question des réfugié-es de Calais et des environs n’était pas encore aussi précisément traitée dans les médias nationaux qu’elle l’a été par la suite, ni avec autant de souci de l’écoute des associations à l’œuvre sur le terrain dont certains ont fait preuve. Pourtant, la situation (...)