Lycée Colbert paris

jeudi 4 février 2010  | 

Nous, 32 enseignants du lycée Colbert, réunis le 2 février, syndiqués et non-syndiqués, avec nos organisations syndicales, SNES, SNEP, FO, SUD, nous sommes prononcés pour le retrait de la réforme du lycée. Dès aujourd’hui, nous refusons de cogérer cette réforme. Nous refusons de nous réunir en conseil d’enseignement pour appliquer cette réforme. Nous sommes unis pour :
-  le respect de notre statut de fonctionnaire d’Etat et du statut de 50
-  le maintien de tous les horaires disciplinaires nationaux, de tous les dédoublements, de tous les postes, et leur augmentation
-  le respect de la liberté pédagogique de chacun
-  le refus des groupes de compétences en langue
-  le maintien de programmes nationaux sans aucun appauvrissement ni aucune dénaturation Nous refusons la mise en place des conseils pédagogiques.

Déclaration lue au début de la réunion organisée au lycée Colbert par l’administration, conformément aux consignes ministérielles pour l’application de la réforme du lycée.

Déclaration communiquée au Ministère de l’Education nationale et au Rectorat de Paris.

Déclaration envoyée aux syndicats nationaux et aux sections académiques de Paris.