Construire l’unité pour gagner sur tous les fronts.

dimanche 29 septembre 2019  |  par  École Émancipée  | 

Les grèves contre le démantèlement d’un système de retraite solidaire et intergénérationnel s’accentuent. Elles atteignent des nombres de manifestant.es importants : RATP le 13 septembre, professions libérales le 16 septembre …
Si la mobilisation du 24 septembre à l’appel de la CGT et de Solidaires peut être considérée comme un prélude à une symphonie d’actions plus ample, sa réussite a marqué la nécessité de travailler urgemment dans l’unité et de réfléchir à des actions regroupant les organisations syndicales, les associations, les collectifs, les gilets jaunes et les partis politiques.

La construction d’un « toutes et tous ensembles » est une priorité. La FSU ne peut de nouveau s’isoler de ses partenaires syndicaux et se doit de travailler à cette convergence. De même, la grève plus sectorielle et réussie sur l’avenir des finances publiques a clairement dénoncé la volonté gouvernementale de réduire encore plus les services publics de proximité au détriment de plate-formes toujours plus éloignées des populations, le tout avec des milliers de suppressions d’emplois publics.
Il est temps de préparer des mobilisations Fonction publique au moment où le gouvernement détricote les commissions paritaires, renforce la précarité par le recrutement massif de contractuel.les.

Ce qui se passe sur le climat avec les temps forts des 20 et 21 septembre doit servir d’exemple. La créativité des slogans, la maturité des débats et des idées, l’arc large d’appelants sont encourageants pour le mouvement social. L’École Émancipée se réjouit de ce dynamisme dans lequel la jeunesse prend toute sa place et appelle à participer et à amplifier ces initiatives contre le dérèglement climatique.

Les oppositions aux politiques libérales du gouvernement Macron sont importantes en France, il est urgent de les faire converger en des mouvements d’envergure. Il en va de l’avenir de notre système de retraite, des services publics mais aussi de la planète. Au regard des ses mandats de transformation sociale et de son histoire, la FSU se doit d’être un des éléments moteurs de la construction et du succès de ce mouvement d’ensemble attendu par des milliers salarié.es, citoyen.es ...

L’École Émancipée, dans la FSU, travaillera à cette convergence nécessaire comme elle l’a toujours fait.
C’est pour cela que notre tendance doit sortir renforcée des élections internes de la FSU. Nous appelons donc les adhérent.es de l’ensemble des syndicats de la FSU à voter et à faire voter École Émancipée pour une FSU dans l’action, offensive et revendicative.


Navigation par Thèmes